[ CONFINÉ ] Série d – Nocturnes

La perception de la ville confinée la nuit depuis un appartement, son silence pesant et anormal, ses rues sourdes et quasi vides, sa luminosité si particulière mêlant le jaune de l’éclairage artificiel à la noirceur des fenêtres et devantures inoccupées, brusquement délaissées. Une ambiance aussi singulière et surréelle qu’inquiétante retranscrite au travers de photos prises en pause longue avec un Polaroid SX70 et du film couleur.